Poultrygeist : Night of the Chicken Dead
Bon, je vous vois déjà venir « C’est quoi ce titre de film de merde ? Et après ça va être quoi ? les Legos kebabophile mangeurs d’enfants ? » J’en sais rien moi, je suis pas réalisateur !

Mais bon c’est pas le titre qui m’a attiré (bon en fait en partie), mais la bande annonce qui est complètement barge :

Quand même, vous voyez le niveau !

Pour les quelques anglophobes qui ont du regarder ce trailer avec un air dubitateur mêlé à un zeste d’incompréhension et de répulsion, petite mise en bouche, le début du film :

La caméra slalome entre des pierres tombales… pour arriver sur…

Le jeune Arbie qui tente de perdre sa virginité avec sa petite amie Wendy avant qu’elle ne parte à l’université.

Mais voilà, dans cette scène qui pourrait bien figurer dans n’importe quel teen movie, arrive un élément qui a son importance :

Oh Wendy ! Tu as des mains tellement douce qui me parcourent le corps tout entier, tu es tellement douée !

Des zombies ! Et attention, pas n’importe quel type de zombie ! Des zombies peloteurs et doigteurs ! (Le pauvre Arbie qui pense que c’est un plug).
Le jeune couple, emporté par l’élan de la passion, ne remarque pas les mains de zombies, jusqu’à ce qu’arrive une tierce personne…

Hmmm Arbie
Un mec un peu schtarbé, une hache dans la main droite, et …autre chose dans la main gauche.

Wendy s’enfuit, laissant Arbie avec son doigt de zombie/plug qui va s’en aller aussi.
Notre pervers à la hache ramasse le caleçon d’Arbie pour le renifler et se finir, quand soudain une main de zombie sort de terre, lui passe par l’anus, sort directement par la bouche et prend le caleçon pour repartir en sens inverse !

là ça fait un gros Shplourf !
A ce moment là, je me suis dit « Waouh ! C’est quoi ce film de malade ! » Et j’ai pas été déçu par l’heure et demi restante xD

Je vais pas vous spoiler, mais en vrac on a : des zombies poulets, des lesbiennes, une cuistot kamikaze, un hamburger mexicain gay, beaucoup de sang, des chansons (oui ça fait un peu comédie musicale ! ), des effets spéciaux à vous couper le souffle, du fast food comme on l’aime, des scènes très gores, des nichons gratuits, un mec d’au moins 350 kilos aux WC vue en contre-plongée, des gags à la pelle, bref tout ce qu’on aime dans un film à budget réduit !

Pour info quand même, le synopsis :

Quand American Chicken Bunker (une sorte de KFC avec un thème militaire), construit un restaurant sur le site d’un ancien cimetière indien, les protestants locaux ne sont pas les seuls à se manifester !
Les précédents locataires, animés par une force super naturelle, prennent possession de la nourriture et de ceux qui la mange, et les survivants découvrent qu’ils sont désormais sur le menu !

(le rapport avec Arbie/Wendy ? Wendy devient lesbienne et manifeste devant le restaurant, et Arbie, pour la provoquer, va y travailler xD )